Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 30 mai 2012

30 mai 1431… Rouen… Histoire de Jeanne d'Arc, dans un café royaliste de la rue de Rivoli


Sa vie ne commença vraiment qu'à treize ans lorsqu'elle entendit ses voix pour la première fois, pour se terminer à dix-neuf ans sur le bûcher…



1412 - 2012 : 600 ème Anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc 
MUSÉE JEANNE D'ARC
33 place du Vieux Marché
76000 ROUEN - FRANCE
Téléphone 02 35 88 02 70 - Fax 02 35 98 53 25
 www.jeanne-darc.com    musee.jeannedarc@wanadoo.fr

"In Memoriam" invité à Rome pour la fête nationale de Casapound à la “Tana Delle Tigri”


Entre Terre et Lumière


In Memoriam : À jamais idéaliste

Trahir mes idées, renier mes convictions,
Pour tout l'or du monde, il ne saurait en être question,
Et sans jamais me soumettre ni jamais me compromettre
Je choisis mon camp, celui de la passion
Une passion qui m'anime, une cause qui m'enivre,
Et qui, lorsque je doute me donne une bonne raison de vivre,
Et je lutte pour cette cause plus que je ne lutte pour un parti,
Car je préfère l'idée à l'homme qui l'avilit.

Il me faut vivre comme je pense sinon tôt ou tard je finirais
Par penser comme j'aurais vécu, et s'il me faut tout sacrifier,
Même s'il me faut tout abandonner, pas une seconde, je n'hésiterais.
Car mon idéal est juste, mon idéal est vrai,
Une seule chose m'importe, vous le faire partager,
Il ranimera la flamme éteinte de votre âme,
Réveillera votre ardeur, apaisera vos douleurs.

À jamais idéaliste.



In Memoriam : C9M - En hommage à Sébastien Deyzieu assassiné par les forces de police le 7 mai 1994



Retour réussi pour In Memoriam à la « Tana delle Tigri »

Invité à Rome pour la fête nationale du mouvement politico-social italien Casapound, la “Tana Delle Tigri”, c’est devant près de 1500 personnes que le groupe phare et fondateur du « Rock Identitaire Français », In Memoriam, a fait son grand retour sur scène après plus de 10 ans de silence, parmi une dizaine de groupes européens.

Retour plus que réussi pour le groupe qui a enflammé le public et plus particulièrement les quelque 200 Français ayant fait le déplacement pour assister à ce concert « historique »

Enchaînant les titres (Das Kapital, C9M, À jamais idéaliste, Futur proche, Assassins de mon peuple…) avec maîtrise, enthousiasme et conviction, le groupe a montré qu’il n’avait rien perdu de son énergie et de sa fougue. Face à eux, le public reprenait avec ferveur les paroles et de furieux « pogos » secouaient l’assistance. 

Des « pogos » qui se termineront tard dans la nuit, après les prestations tout aussi stimulantes des Canadiens Français de Trouble Makers, des Italiens Zetazeroalfa et Ultima Frontiera, concluant un intense week-end de rock’n'roll sous la bannière rouge à tortue noire.

"In Memoriam" : Futur Proche (vidéo et paroles)



Futur Proche

Les minarets des fous d'Allah remplaceront nos clochers,
Jamais plus vous n'entendrez à l'aube, le coq chanter,
Peut-être lui aussi l'auront-ils égorgé.
Une fatwa générale sera partout proclamée,
Nos femmes porteront le voile pour cacher leur beauté,
Sur les places des villages, nos têtes seront tranchées,
Sur les places des villages, ou jadis on dansait.

Et si vous ne nous croyez pas,
Si vous vous obstinez à ne pas voir,
Regardez du côté de Mitrovica,
Où il est peut-être là-bas déjà trop tard,
Alors cessez de vous voiler la face,
Osez affronter votre futur en face.

Il n'y aura plus de Basques, de Normands, de Bretons,
Les sourates du Coran en auront eu raison,
La loi du cimeterre brisera l'insoumission.
À défaut d'avoir su stopper l'immigration,
C'est à la mort de l'Occident, que nous assisterons,
À moins qu'aujourd'hui il y ait une réaction.
Tels des croisés un jour peut-être nous partirons,
Votre engagement à nos côtés, sera la condition,
Alors dès aujourd'hui passons à l'action,
Le combat de ta vie passe par l'insurrection.


"In Memoriam" : En Palestine (vidéo et paroles)




Un village d'irréductibles
Au Moyen-Orient
Refuse la soumission,
Se bat contre le temps
Endure la torture
Des camps d'internement
Ca se passe en Palestine,
Bien loin de l'Occident

Les sionistes assassins
Colonisent illégalement
Et imposent leurs lois
A nos gouvernements
La guerre des pierres
Fait rage au sud du Liban
Mais rendez donc leur terre
A tous ces pauvres gens

Refrain :

La Palestine est ravagée
Par une guerre civile
Dont on ne pourra plus
Compter le nombre de victimes
A Hébron comme à Gaza
C'est une intifada
Des gamins jettent des pierres
Contre des chars de combat

Dans les kibboutz voisins
Il règne une autre ambiance
Les jeunes israëliens
Prospèrent dans l'abondance
Mais les palestiniens,
Eux n'ont pas cette chance
Car ils vivent dans la détresse
Et dans l'indifférence

Refrain

Israël doit libérer
Ce peuple d'innocents
Qui subit le martyr
Depuis plus d'cinquante ans
Il faut dès aujourd'hui
Que cessent les flots de sang
Pour permettre à ce peuple
De vivre paisiblement
Israël fête ses 50 ans d'existence
50 années de guerre
50 années de violences
La Palestine pleure
Des larmes de souffrance
Mais luttera toujours
Pour son indépendance.


"In Memoriam" : Assassins de mon Peuple (vidéo et paroles)




Ton sang est souillé, ton regard s'éteint
Tu ne demandais rien, juste qu'on te tende la main
Une main d'enfant hémophile
Oh ! Une main d'enfant qu'on assassine
Lentement, froidement
Qu'ils assassinent pour un peu d'argent
Lentement, impunément
Qu'ils assassinent !

Refrain :

Assassins, assassins de mon peuple
Comment avez-vous donc pu oser !
Assassins de mon peuple
Commettre un génocide organisé

D'autres pour toi, ont scellé ton destin
Ont volé tes rêves pour leurs tristes desseins
C'est conscient de ce qu'ils faisaient
Qu'à la vie, ils t'ont arraché
Lentement, froidement
Ils t'ont arraché à tes parents
Lentement, impunément
Délibérément.

Refrain

La corde pour les assassins de mon peuple !


mardi 29 mai 2012

La France sombre dans le désespoir : épidémie de suicides durant les fêtes de Pentecôte



"Accidents de personnes" : euphémisme pour désigner les suicides sur le réseau SNCF

"Nous n'avions jamais vu une telle vague d'accidents de personnes comme l'on dit pudiquement pour dire suicide", a déploré un porte-parole de la SNCF… "Douze en trois jours, de samedi à lundi, c'est du jamais vu à la SNCF. C'est un traumatisme pour les conducteurs, les cheminots et les voyageurs, au delà du drame humain qui se cache derrière une telle action"

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme de 34 ans s'est tué avec sa fillette de 19 mois en se jetant sous un train dans la Haute-Vienne. Dimanche matin, deux frères avaient été happés par un train dans l'Aisne. L'un est mort, l'autre grièvement blessé. Toujours dimanche, à l'aube, une personne avait également péri sous les roues d'un TGV dans l'Oise. Elle s'était allongée sur la voie…

8000 naufragés de la SNCF rien qu'à Montparnasse. La mine fatiguée, les passagers en provenance du sud et du sud-ouest sont arrivés avec plusieurs heures de retard à Paris, dans la nuit de lundi à mardi en raison de plusieurs incidents survenus sur les voies. Une journée noire marquée par de nombreux suicides. 
 
La SNCF estime que 10500 de ses voyageurs sont arrivés dans la nuit à Paris après les derniers métros. La préfecture de police a dû déclencher le « plan Pégase » (Plan contre l'engorgement des gares en situation exceptionnelle) pour renforcer les transports en commun dans les gares. Des messages ont par ailleurs été envoyés aux taxis, informant que « près de 8000 personnes » débarquaient mardi entre 1 heure et 3 heures gare Montparnasse, et 2500 entre 2 heures et 3 heures gare de Lyon. Le week-end de la Pentecôte a été "noir" en raison de cette vague de suicides. Un début de quinquennat qui n'augure rien de bon… Du temps de François Mitterrand, les suicides ça restait plutôt circonscrit dans son entourage…


Que le sacrifice du colonel Robert Jambon ne laisse pas dans l'oubli le sort des Hmongs


Courrier envoyé à François Hollande

Le président élu Francois Hollande a reçu un courrier qui l’invite à respecter les engagements de la France vis-à-vis des supplétifs Hmong oubliés par les armées françaises puis américaines. Entre t-il dans l’exercice d’une “présidence normale” de tenir les engagements pris par ses prédécesseurs au nom de l’honneur et de la continuité de l’État, se demande Cyril Payen, grand reporter, auteur de "Laos, la guerre oubliée" ?


Cyril Payen, grand reporter, auteur de "Laos, la guerre oubliée" rappelle à François Hollande les engagements pris par la France à l'endroit des supplétifs Hmongs, dont le massacre dans l'oubli a déterminé un colonel Robert Jambon de l'armée française à mettre fin à ses jours le 27 octobre 2011 aux pieds du monument aux Morts Indochinois de Dinan.

25 novembre 1970 : le jour où Yukio Mishima choisit son destin



"Un certain regard" au festival de Cannes : les derniers jours de la vie de Yukio Mishima qui tente un coup d'État en prenant en otage un général au ministère de la Défense, avant de se suicider le 25 novembre 1970…

Yukio Mishima

Le 25 novembre 1970, un écrivain mondialement connu et reconnu se donnait la mort après avoir envahi le QG de l'Armée en tentant un coup d'État nationaliste. Cet auteur c'est Yukio Mishima. Quelle fut la vie de cet homme engagé, parfaite incarnation de nobles idéaux mis en action ? Né en 1925, Mishima est diplômé en droit. Après s'être fait remarquer par son premier roman publié les "Confessions d'un masque", qui est un ouvrage autobiographique et un grand succès dans lequel il raconte son enfance, Mishima bâtit une œuvre dense, variée et riche de valeurs essentielles.

Mishima c'est d'abord le culte du corps, de la force et de la beauté de celui-ci. Une part importante de ses ouvrages reflète ce culte mais le roman probablement le plus révélateur est "Le Soleil et l'Acier", roman dans lequel ressort pleinement l'importance qu'il accorde à la force physique ! Culte qu'il ne se contentera pas d'énoncer mais qu'il mettra en pratique avec ardeur pour compenser sa faible constitution initiale, travail par lequel à force de pratiquer la musculation et les arts martiaux, il obtiendra dans ses dernières années un parfait corps d'athlète. Mishima c'est aussi l'adoration du Soleil. Toujours dans son livre "Le Soleil et l'Acier", il précise l'importance qu'il accorde à cet élément qu'il voit comme essentiel, qui est celui qui tanne la peau et la fortifie, cet "observateur tout puissant, témoin ardent de tous les évènements terrestres". Mais Mishima c'est également l'homosexualité qui caractérisera sa vie. Homosexualité qu'il vivra constamment avec ambiguïté puisqu'il la revendiquera indirectement dans ses livres mais luttera toujours contre elle dans sa vie publique, notamment en se mariant.

Courts métrages réalisés par un fervent de Yukio Mishima :



lundi 28 mai 2012

Hommage à Hana Shalabi




Hana Shalabi : faim de justice

Après 43 jours de grève de la faim, la Palestinienne Hana Shalabi a accepté de se réalimenter. Cette activiste palestinienne a passé plus de deux ans sans jugement dans les géôles israeliennes. En octobre dernier elle avait été relâchée en même temps que 1026 autres prisonniers palestiniens contre la libération du soldat israelien Gilad Shalit détenu par le Hamas. Mais le 16 février, elle est à nouveau arrêtée et placée en détention administrative. Cette procédure permet à l'État hébreu d'emprisonner un suspect sans procès ni justification. Dans le monde entier, elle reçoit des soutiens car son combat est devenu une priorité pour la cause palestinienne. Un accord a finalement été négocié avec les autorités israéliennes qui prévoient de l'exiler dans la bande de Gaza. [Reportage d'ARTE Journal - signé Stéphane Amar, daté du 30 mars 2012]


dimanche 27 mai 2012

Vote par Internet des Français de l'étranger… Aucun bug sur Macintosh… Comment configurer Java 7…


« C'est normal que les cons gagnent toujours , ils sont majoritaires ! »
Louis-Ferdinand Céline 

 Le pessimisme de Louis-Ferdinand Céline n'est que lucidité… Le 6 mai dernier nous en avons eu encore une preuve magistrale… Cette évidence ne s'applique malheureusement pas qu'aux élections… Elle concerne non seulement les journalistes mais à présent la blogosphère tout entière… Il suffit qu'une ânerie soit émise quelque part pour qu'elle s'étende à toute la toile… aux télés… aux journaux… 

À présent, avec les législatives, il s'agirait de se donner l'illusion que Céline se trompe… que le 6 mai n'était qu'un égarement… C'est d'évidence stupide… N'empêche qu'un ardent désir de voter  s'est emparé de tous ceux qui, un peu tard, se sont épris d'un amour fou pour Nicolas Sarkozy… Soyons conscients que le Front National, devenu "Bleu Marine", allié historique objectif des socialistes veille… François Mitterrand avait parfaitement su profiter de ce pouvoir de nuisance du FN… Et puis, à supposé que la coalition socialo-mariniste perde les législatives, Flanby qui est assez farceur s'empresserait d'aller prendre dans le magasin des auto-proclamés premierministrables le plus benêt d'entre tous, celui passé maître dans l'art de faire perdre son camp… vous aurez bien sûr immédiatement reconnu Alain Juppé ! Alors bonjour les dégâts…

Mais revenons au vote… à son aspect pratique… Voilà ce que l'on nous raconte depuis mercredi dernier… TV5 Monde… Le Figaro…

Bugs en série pour le vote par Internet des expatriés  [FAUX : il n'y a tout simplement qu'incompétence !]

Une mise à jour de Java, logiciel indispensable pour le vote par Internet des expatriés, sème la pagaille dans le scrutin. Pour pouvoir voter, les internautes bloqués devront utiliser un autre ordinateur [?]…  suite de l'article…

Comment mieux résumer la situation qu'en présentant les difficultés auxquelles, dans un premier temps, je me suis heurté : depuis mon ordinateur personnel, je ne peux voter parce que mon logiciel (Java 7) est à jour ; depuis un cybercafé, je ne puis voter parce que le même logiciel Java n'est pas à jour !  Lorsque je m'adresse, au service dit d'assistance, il m'est répondu par courriel automatique : allez essayer ailleurs !  

Une possibilité de vote par Internet qui ne serait donc plus qu'une fiction pour la majorité des Français de l'étranger, dans les faits un empêchement flagrant de voter  car pour la plupart éloignés d'un des rares centres de vote ?

En fait, du moins sur Macintosh, il n'y a aucun bug… aucun empêchement d'utiliser un ordinateur sur lequel Java 7 a été installé récemment… le seul problème est dans la configuration de Java… Et, ça personne n'a su le dire rapidement aux profanes en informatique… pas même le service d'assistance du ministère des Affaires étrangère…

Voter avec un Macintosh fonctionnant avec Java 7, c'est tout simple mais encore faut-il savoir le configurer… Il suffit de chercher préalablement, à partir du Finder dans Spotlight, Java… Apparaît "Préférences Java"… l'ouvrir et cocher la case tout en haut : "Activer le module d'Applet…" Redémarrer… Et ensuite, aller sur le site de vote… plus aucune difficulté… même avec Java 7. C'est encore plus simple que ne le dit l'excellent "tutoriel" ci-après : inutile d'aller se confronter à un échec, il convient de configurer Java préalablement…



Élections législatives 2012 à l'étranger : comment voter par Internet

Les Français de l'Étranger peuvent voter depuis le mercredi 23 mai à partir de midi heure française, soit 17 heures en Thaïlande, voter par Internet pour élire leur député. Ce vote a lieu sur le site www.votezaletranger.gouv.fr pendant six jours. Il se termine le 29 mai à midi heure de Paris. Chaque Français inscrit sur les listes électorales de son consulat est censé avoir reçu un mot de passe par courriel pour s’identifier à condition d'avoir communiqué une adresse courriel valide avant le 7 mai dernier. Le ministère des Affaires étrangères a mis en ligne la semaine passée une vidéo explicative sur les modalités du vote par Internet, mis en place pour la première fois en France pour les élections législatives des Français établis hors de France.

Les 20 candidats de la 11e circonscription et leurs professions de foi à télécharger : 1. Aurélien LESLUYE - 2. Alain PERIA - 3. Cécile DESMAS - 4. Jannick MAGNE - 5. Paul DUMONT - 6. Lisbeth GRAILLE - 7. Idrisse MOHAMED - 8. Thibault DANJOU - 9. Ludovic CHAKER - 10. Antoine BERGEOT - 11. Aude BOUVERON - 12. Olivier TOISON - 13. Francis NIZET - 14. Thierry MARIANI - 15. Alavandane RAMAKICHENANE - 16. Marc VILLARD - 17. Sébastien BRETEAU - 18. Claude BALLOUHEY - 19. Romain ARCIZET - 20. Jean-Loup FAYOLLE


vendredi 25 mai 2012

Retour historique de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej, en visite à Ayuthaya


Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej se recueille au mémorial de la Reine Suriyothaï à Ayuthaya

La reine Suriyothaï à Ayuthaya


L'intégralité de cette journée mémorable de liesse et de communion d'une Nation et de son Roi :




















C’est une visite immensément significative pour la population thaïlandaise, qui n’avait pratiquement pas vu le Roi Bhumibol Adulyadej, âgé de 84 ans, hors de l’hôpital Siriraj où il est soigné depuis septembre 2009. Accompagné de la reine Sirikit et de sa seconde fille, la princesse Sirindhorn, le Roi s’est rendu dans la province d’Ayuthaya, à proximité de la rizière Makham Yong, une zone de rétention d’eau qu’il avait créée au milieu des années 90 pour lutter contre les inondations. Transporté en voiture, puis poussé dans un fauteuil roulant sur un tapis rouge, le Roi, vêtu d’un uniforme militaire et son appareil photo à la main, est apparu en relativement bonne forme. Des deux côtés de la route, des dizaines de milliers de Thaïlandais habillés en rose, jaune ou bleu (les trois couleurs royales) ont crié « Vive le roi ! » en agitant des drapeaux nationaux ou à l’emblème de la monarchie. Le prince héritier Vajiralongkorn n’était pas présent. 

À son arrivée à Ayuthaya, Yingluck Shinawatra, Premier ministre, en tenue officielle, a remis une guirlande de fleurs au souverain et a lu un message de bienvenue. Une procession d’éléphants chamarrés d’insignes royaux a ensuite été présentée aux membres de la famille royale installés dans un pavillon au bord du fleuve Chao Phraya. Un spectacle de chants traditionnels a également été donné. La famille royale a ensuite assisté à un spectacle son et lumière de plusieurs heures au bord du fleuve Chao Phraya.

Le Roi n’avait quitté qu’une seule fois l’hôpital Siriraj depuis septembre 2009 pour résider quelques jours dans son palais de Chitrlada à Bangkok, avant de regagner l’hôpital où un bâtiment lui est entièrement consacré. Le souverain avait été hospitalisé en 2009 pour une infection pulmonaire, dont, selon ses médecins, il est maintenant rétabli.



Galerie de Photos




Bangkok Post : King makes historic return

Cinéma thaïlandais : La Légende de Suriyothaï réalisé par le prince Chatrichalerm Yukol (2001)


La Légende de Suriyothaï est un film thaïlandais réalisé par Chatrichalerm Yukol avec au casting M.L. Piyapas Bhirombhakdi, Sarunyu Wongkrachang et Johnny Anfone. C’est un film historique d’aventure dont le titre original thaïlandais est Suriyothaï. Le résumé du film est le suivant : En Thaïlande, au début du XVIe siècle. Le royaume d’Ayuthaya est menacé de toutes parts : des rebelles provoquent la guerre civile tandis que le roi de Birmanie s’apprête à envahir le pays. Dans ce chaos, Suriyothaï, une jolie princesse, décide d’abandonner l’homme qu’elle aime pour servir son pays… un véritable voyage vers la Thaïlande du XVIe siècle. Un film qui, pour un spectateur français, ne pourra qu'évoquer  Jeanne d'Arc…

jeudi 24 mai 2012

Flanby pris de phobie pour l’avion… et il s’en va en train… Paul Deschanel ou Kim Jong-il ?



Paul Deschanel


"Quand on est le président de la France, on doit être impressionné par rien" ! …

Courageux mais pas téméraire notre Flanby national ! Le voilà à présent pris de phobie pour l'avion… et spécialement s'il doit rencontrer Angela Merkel… avec qui c'est pourtant pas vraiment le coup de foudre ! Et que notre Flanby se lance sur les traces de Paul Descahanel et de Kim Jong-il… Où donc le mènera son train présidentiel ? Aurons-nous bientôt comme première concubine de France, une garde-barrière ? C'est la Trierweiler qui devrait se méfier… De Paul Deschanel ou de Kim Jong-il quel sera son vrai modèle… Un beau suspens…

Attendons que soient annoncé le surcoût d’un train présidentiel spécial par rapport à un transport en avion… Mobilisation d’un service hôtelier important… Mobilisation d’un service de sécurité conséquent… Tentation d’inviter un surnombre de courtisans et parasites… Voilà que Flanby ne se refuse rien… Sans doute est-ce sa recette pour stimuler la croissance ?  Une phobie qui vient à point servir une tentation mégalomaniaque…


En train il y a aussi des accidents… et le coup de foudre peut venir d'ailleurs…

La célèbre voiture présidentielle PR1 permet d’évoquer les malheurs du président Paul Deschanel, descendu du train en chemise de nuit à la faveur d’un arrêt en rase campagne. Le train repart sans lui. Le lendemain, un entrefilet dans le journal local indique : « Un déséquilibré en chemise de nuit frappe à la porte du garde-barrière en prétendant être le président de la République ». Paul Deschanel doit démissionner.






*   *
*



"Latma TV" adapte la Marseillaise en l'honneur de François le Normal dit "FLN"



François le Normal dit "FLN" en compagnie de Ben Bella : copains comme cochons !



Allah akhmar-seillaise


Madagascar a enfin son TGV… moramora de Manakara à Fianarantsoa


Flambant neuf, la Micheline "Moramora" est arrivée en gare de Fianarantsoa



Départ de Manakara en train TGV-Malagasy en direction de Fianarantsoa : un trajet de 150 km, depuis la côte-est au cœur de la forêt primaire, au pays de l'ethnie Tanala, "Ceux de la Forêt"… Un record de vitesse à Madagascar : 150 km en seulement 11 heures à travers une trentaine de tunnels.  Un train direct, arrêts exclusivement aux 30 principales gares…



mercredi 23 mai 2012

In memoriam : Paris Belgrade (vidéo et paroles)




KOSOVO JE SRBIJA - SRBIJA JE KOSOVO

Paris-Belgrade

Une nation violée au cœœur du monde occidental,
Méritait d'être soutenue par la jeunesse nationale
C'est bien pour ça qu'on s'est envolé, en terre yougoslave
Pendant ce temps, Paris se noie dans la spirale du mensonge
L'Otan dicte sa loi, la propagande vous inonde
Pendant ce temps Belgrade est la proie des bombes et des flammes
Ce ne sont pas des soldats qu'ils massacrent, mais des enfants et des femmes

US Go home, c'est ce qu'ils scandaient sur les ponts
De Belgrade à Novi Sad, le peuple serbe faisait front
NATO Go home, c'est ce qu'ils criaient sur les ponts
C'est solidaires de leurs souffrances que pour eux nous chantions

Arrivé sur place l'accueil est vraiment chaleureux,
Des créatures de rêves nous font découvrir les lieux
Soudain le cri des sirènes raisonne au cœœur de la ville
Le climat s'alourdit, la peur se lit sur les regards
Les yeux se lèvent vers le ciel chargés de désespoir
Belgrade résignée est plongée, noyée dans le noir
Le terrorisme aveugle vient frapper des quartiers au hasard

US Go home, c'est ce qu'ils scandaient sur les ponts
De Belgrade à Novisad, le peuple serbe faisait front
NATO Go home, c'est ce qu'ils criaient sur les ponts
C'est solidaire de leurs souffrances que pour eux nous chantions

Puis vient l'heure du concert sur la grande place de Belgrade
Il est temps pour nous d'encourager à notre manière nos camarades
Qu'est ce qu'on était fiers de brandir devant eux le drapeau yougoslave
Le soir c'est sur un pont que se poursuit notre combat musical
Les avions de l'Otan entament leur triste carnaval
Que vont-ils frapper cette fois une école, un hôpital ?
A Paris tout le monde s'en fout, c'est un dégât collatéral

Et toi pendant ce temps là, que faisais-tu en France
Toi qui te complaisais à demeurer dans l'ignorance
Aujourd'hui, la Serbie, demain la Seine Saint-Denis
Un drapeau frappé d'un croissant flottera sur Paris


lundi 21 mai 2012

Tomislav Nikolić , nouveau président de Serbie… Boris Tadic, franchement sanctionné…



Les Serbes ont franchement désavoué Boris Tadic… Boris Tadic qui, se soumettant aux injonctions de Bruxelles, a trahi les siens en livrant au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) les anciens dirigeants politique et militaire des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic et Ratko Mladic, inculpés de "génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre". Boris Tadic avait également amélioré les relations de Belgrade avec le Kosovo, comme le réclame Bruxelles, sans toutefois reconnaître l'indépendance proclamée en 2008 par la majorité albanaise de ce territoire.

Outre la condamnation de cette trahison, un mécontentement grandissant, une situation économique dégradée, un chômage qui touche 24% de la population ont fait que les Serbes aient accordé leur confiance à Tomislav Nikolić, nouveau président de Serbie… Après l'annonce des résultats, Tomislav Nikolić, jadis allié au président de Serbie Slobodan Milosevic, a affirmé que ceux-ci montraient que la Serbie "allait protéger ses citoyens au Kosovo"…


De Serbie, les médias, une fois de plus, n’avaient rien vu venir : Un nationaliste à Belgrade - Un vote de fierté nationale contre une stratégie de repentance et de livraison-marchandage
Ce vote n’est pas un vote contre le rapprochement de Belgrade avec l’Union Européenne et même pas, véritablement, un vote de défiance vis-à-vis de la crise actuelle de la dette et de l’euro, qui rend cette communauté bien moins attrayante pour les candidats. C’est une sanction de la méthode. C’est un vote de fierté nationale contre une stratégie de repentance nationale et de la livraison-marchandage des anciens combattants des guerres post-yougoslaves, traités comme des bourreaux, mais considérés encore comme des héros par nombre de leurs compatriotes ; à tort ou à raison là n’est pas le problème. La Serbie a voté pour une voie européenne, mais sans humiliation.

Le Vaucluse, un laboratoire : "Charte d’union de la Droite et du Centre"


Ils ne forment pas un nouveau parti politique puisqu’ils ne partagent pas les mêmes idées sur tous les sujets. Ils ne partent pas véritablement en campagne ensemble, puisque chacun est libre de s’exprimer ou d’agir comme il le souhaite. Mais Patrick Gangloff, Christophe Lombard, Astrid Ducros, Jacques Bompard et François Vaute se soutiennent mutuellement. À Carpentras, ces candidats dans les cinq circonscriptions de Vaucluse pour ces législatives, ont signé une ”Charte d’union de la Droite et du Centre”. Ils se disent unis sous cette bannière, et soutenus par aucun parti politique.

 « Pas d’accord sur tout mais sur l’essentiel »

Concrètement, les cinq candidats expliquent « ne pas être d’accord sur tout, sauf sur l’essentiel ». Et l’essentiel, pour eux, c’est « de passer outre le carcan des partis politiques. Ceux-là même qui sont responsables de la situation exécrable que connaît la France en terme d’emploi, d’économie, d’environnement, d’identité, de service public. » Tous les cinq se disent « humanistes ». Leur but est « d’offrir aux électeurs un nouveau choix à Droite, fondé sur le bon sens et le pragmatisme, afin de garantir leur représentativité, avec des femmes et des hommes de convictions, libres de leurs engagements et uniquement responsables envers leurs concitoyens ».

 « Initiative unique en France »

Leur union, qu’ils qualifient « d’initiative unique en France », ils aimeraient bien la voir s’étendre. « Nous sommes des précurseurs. Le Vaucluse est un laboratoire », explique François Vaute. Et de reprendre : « ce qu’on veut, c’est déformater le système Droite/Gauche ». Astrid Ducros de continuer : « Nous sommes contre les parachutés. Nous sommes tous du Vaucluse. On connaît nos circonscriptions, leurs priorités, leurs attentes. Ce qu’on veut, c’est promouvoir le Vaucluse et sortir des guerres intestines des partis. Et c’est pour ça que nous nous sommes unis ».

Reste que s’ils disent se désintéresser des partis politiques et de la forme de la campagne pour ne s’intéresser qu’au fond, ces cinq candidats feront à coup sûr du mal aux autres candidats de la Droite, ceux de cette "Droite la plus con du monde"…

samedi 19 mai 2012

Thierry Mariani confie Orange à Bompard… et vient défendre les Français d'Asie…



Bangkok : invitation lancée par Thierry Mariani, cofondateur de La Droite Populaire

Le nouveau Ministre du Budget, Jérôme CAHUZAC (jusqu’à présent Président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale) n’a jamais caché son hostilité à l’égard des Français de l’Étranger qu’il considère tous sans distinction comme des exilés fiscaux. Depuis des années, et cela est facilement vérifiable sur internet, son obsession est de créer « une contribution de solidarité nationale » qui serait due par nos concitoyens dont le domicile fiscal est situé hors de France. Nul doute que sa nouvelle promotion ministérielle lui permettra de joindre les actes à la parole en cas de victoire de la Gauche aux élections législatives.

Le retour de Laurent FABIUS au Gouvernement est tout aussi inquiétant pour les Français établis hors de France. Il y a quelques semaines encore, alors qu’il était interrogé sur le plateau de TV5, l’ancien Premier ministre de François MITTERRAND a clairement indiqué que le nouveau Gouvernement annulerait la prise en charge des frais de scolarité des 7000 élèves français dans les lycées à l’Étranger. Cette mesure de justice sociale, mise en place par Nicolas SARKOZY, s’est accompagnée, et Laurent FABIUS le sait très bien, par un doublement des crédits consacrés aux bourses en 5 ans… Pourquoi revenir dessus ?

Ne soyez pas dupes ! Dès le mois de juillet, le nouveau Président de la République et son Gouvernement, s’ils obtiennent une majorité à l’Assemblée nationale, ne se priveront pas de s’en prendre aux Français de l’étranger pour financer leurs promesses intenables…

Orange : l'exemple de Jacques Bompard… face aux rancunes séniles de Jean-Marie Le Pen




Comment Jacques Bompard fait l’union des droites 
article d'Antoine Vouillazère publié par Minute du mercredi 16 mai 2012

Jacques Bompard va-t-il retrouver les bancs de l’Assemblée nationale où il avait siégé, au sein du groupe Front national, de 1986 à 1988 ? L’hypothèse est prise très au sérieux : dans sa circonscription du Vaucluse délaissée par Thierry Mariani, le président de la Ligue du Sud est en train de faire l’union à droite. Jusqu’au Nouveau Centre… Et il a même rencontré Marion Le Pen… 

Les élections au scrutin majoritaire, que le Front national tient pour défavorables à ses candidats, Jacques Bompard connaît. En 2002, le maire d’Orange a été élu conseiller général du Vaucluse avec 54 % des voix. Et réélu en 2008 avec près de 60 % des suffrages face au candidat de l’UMP, Louis Driey. Son épouse Marie-Claude, maire de la commune voisine de Bollène, élue elle aussi conseiller général en 2004 avec 55 % des voix, a été réélue en 2011 avec un score supérieur. 

Depuis 1993, cette très droitière quatrième circonscription du Vaucluse, où, au second tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a obtenu 60 % des suffrages, était le fief de Thierry Mariani, le fondateur de la Droite populaire. Or l’ancien ministre des Transports l’a quittée pour aller se faire élire, en juin, dans l’une des nouvelles circonscriptions des Français établis hors de France. La conseillère régionale Bénédicte Martin, investie par l’UMP, n’a pas son aura. Au sein même de son parti, elle est contestée, à tel point que Paul Durieu, successeur de Mariani à l’Assemblée nationale lorsque celui-ci est devenu ministre, se présente en dissident de l’UMP. 

Un maire UMP pour suppléant 

Et pendant que l’UMP se déchire tant et si bien qu’on se demande si l’un des deux candidats franchira la barre des 12,5 % des inscrits, Jacques Bompard, lui, engrange les soutiens. Le plus important est celui de Louis Driey, son adversaire des cantonales de 2008, qui est cette fois son suppléant !  Le maire UMP de Piolenc, cinquième plus importante commune de cette circonscription dont les deux villes principales sont Orange et Bollène, est un ancien fervent soutien de Mariani et un ancien ennemi acharné de Bompard. Mais la politique suivie pendant cinq ans par Nicolas Sarkozy a beaucoup joué dans son évolution. 

 Joint par « Minute », Louis Driey, maire depuis 1995 et ancien du RPR, dit avoir ouvert les yeux : « On nous a menti pendant cinq ans avec cette histoire d’immigration choisie et non subie. En fait, on a eu 200 000 nouveaux immigrés par an ! Un million en cinq ans ! » Sa suspension de l’UMP pour son alliance avec Bompard le laisse de marbre : « Moi je suis un homme de terrain. Que tous ceux qui font de la politique sur le dos des citoyens ne s’en prennent qu’à eux-mêmes. C’est normal que ça se retourne contre eux. » Et Driey assure que, au deuxième tour, « d’autres maires vont nous rejoindre ». Des élus qui, comme lui, n’ont pas apprécié que l’État veuille rattacher de force Orange et les treize communes qui l’entourent dans un rayon de dix kilomètres, pourtant fortes de 70 000 habitants, à la Communauté d’agglomération du Grand Avignon, manœuvre purement politicienne visant à en attribuer la présidence à un socialiste et la première vice-présidence à Marie-Josée Roig, le maire UMP d’Avignon. 

Parmi les autres appuis dont bénéficie Jacques Bompard, il faut citer le responsable départemental du Nouveau Centre, Christophe Lombard, conseiller municipal à Cavaillon ; Jean-Marie Busquet, le responsable local du Parti radical ; Roland Roticci, qui était candidat face à lui pour le Modem aux législatives de 2007 ; le Rassemblement pour la France (qui a désormais Christian Vanneste pour président national) ; et… Patrick Bassot. 

La rencontre avec Marion Le Pen

Élu conseiller général du canton de Carpentras-nord avec 54,34 % des voix face au socialiste sortant lors du scrutin de mars 2011, Patrick Bassot est l’unique conseiller général FN de France. Dans la troisième circonscription du Vaucluse (qui comprend Carpentras) où Marion Le Pen se présente aux législatives, il soutient bien sûr la candidate frontiste. Mais dans la quatrième, il soutient Bompard. Et pas Annie-France Soulet, la candidate investie par le Front national. Sans hésitation.

« Moi je regarde le travail qui a été fait et Jacques Bompard est un homme qui a fait un travail tout à fait extraordinaire dans sa commune, nous explique Patrick Bassot. On ne peut que lui rendre hommage pour cela et j’aimerais que les élus FN fassent le même travail que lui. » Élu FN il est, élu FN il entend demeurer. « Je ne rejoins pas la Ligue du Sud » tient-il à préciser. Mais il se dit : « libre de mes actes et de mes paroles », et a le propos clair : « Si mon parti veut gagner, il faut qu’il rassemble, pas qu’il divise. Ça serait intelligent que… » Patrick Bassot ne termine pas sa phrase. Que le FN retire sa candidate, venue d’Avignon, face à Bompard ? C’est bien cela qu’il voulait dire : « Ce serait une bonne chose… Mais ce sont les instances nationales qui décident… ».
 
Dans la troisième circonscription, un accord a été trouvé : Hervé de Lépineau, vice-président de la Ligue du Sud de Bompard, a retiré sa candidature au profit de Marion Le Pen. Dans la quatrième, la logique voudrait qu’il y ait réciprocité. Marion Le Pen y est favorable. Dans les premiers jours de mai, la jeune femme a rencontré Jacques Bompard. « Elle m’a fait une très bonne impression et est tout à fait sympathique, nous confie ce dernier. Et elle est de mon avis : elle est tout à fait favorable à une entente départementale. » Au retrait, donc, de la candidate du FN dans la circonscription de Bompard. Mais ce n’est pas elle qui décide… 

Le veto de Jean-Marie Le Pen 

Selon nos informations, suite à cette rencontre qui s’est tenue à Orange, Marion a eu une violente altercation avec son grand-père. Car Jean-Marie Le Pen, lui, ne veut pas entendre parler d’un accord. « Le Pen assouvit de vieilles vengeances », déplore Bompard « Je suis prêt à rencontrer Jean-Marie Le Pen dans l’intérêt national, ajoute le maire d’Orange, mais Le Pen ne veut manifestement pas me voir. » Une rancune qui remonte à 2005 quand Bompard, qui avait été l’un des fondateurs du FN en 1972, a été exclu de son bureau politique et en a tiré les conséquences en s’éloignant d’un parti qui, par ailleurs, ne comprenait pas qu’il privilégie l’ancrage local. 

En octobre 2011 déjà, après plusieurs semaines de contacts indirects, un déjeuner avait failli avoir lieu à Paris entre Jacques Bompard et Marine Le Pen. La date avait été fixée. Deux jours avant, le FN avait informé Bompard que le rendez-vous était annulé. Jean-Marie Le Pen était intervenu… Et les tentatives ultérieures d’effectuer un rapprochement ont toutes échoué. 

« Quelqu’un a dit en bureau politique du FN, révèle le président de la Ligue du Sud :Bompard risque d’être le seul élu.” Ça a tout réglé… Il n’y a rien à faire face au poids des appareils qui défendent les intérêts partisans. Dans l’intérêt national, il faut changer les méthodes et changer les esprits. La gauche sait faire l’union. Le Front national développe oralement une stratégie d’union de la droite, mais ne la fait nulle part. »  

Au menu du déjeuner annulé d’octobre figurait pourtant une possibilité d’accord gagnant/gagnant : Jacques et Marie-Claude Bompard auraient apporté chacun leur parrainage à Marine Le Pen, moyennant quoi le Front national s’engageait à ne pas présenter de candidat dans la circonscription de Bompard. L’entourage de la présidente du FN y était favorable, et elle aussi semble-t-il. Jean-Marie Le Pen a mis son veto. Alors que Jacques Bompard est en train de réaliser localement ce que Marine Le Pen souhaite réaliser sur le plan national : faire exploser la droite et opérer une recomposition autour de lui…

Antoine Vouillazère [article de l’hebdomadaire “Minute” du 16 mai 2012]


jeudi 17 mai 2012

Un plouc chez Angela Merkel : avant le "Dîner de Con"… "Duflan sur le tapis rouge"



 
Flanby : "Quand on est le président de la France, on doit être impressionné par rien" !
Moins pompeusement, traduisons : "Les cons osent tout" !


À son arrivée au dîner [des chefs d’État et de gouvernement du G8], le président "normal" se distingue comme le seul portant cravate. Barack Obama le lui fait remarquer : « François, nous avions dit que vous pouviez enlever la cravate ! ». C’est « pour ma presse » concède Hollande. Obama, qui n'est jamais à court de blagues, acquiesce : « Pour votre presse, vous devez avoir l’air bien… »

mercredi 16 mai 2012

Flanby inspiré par DSK : il choisit Zobi comme Premier ministre… Mister Bite, tête de nœud !


Jean-Marc Ayrault ou le “zob” en transcription arabe…

Flanby n'est que son suppléant !


Les médias arabophones ont été obligés d'adapter la transcription du nom du nouveau Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, prononcé “Aïro”…  synonyme de “zob”

La nomination du nouveau Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault s'est révélée être un casse-tête pour nombre de nombreux journalistes arabophones de par le monde. Ont-ils eu du mal à connaître son parcours, ses ambitions ou idées défendues ? Il n'en est rien. Une fois transcrit en arabe, Ayrault signifie « zob », de quoi amener à plus d'un quiproquo…

En arabe, « Aïro » est un synonyme de « zob »

Les médias arabophones se sont trouvés bloqués lors de la transcription du nom du nouveau Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault. En effet, la transcription en arabe du nom tel que prononcé en France, « Aïro », est un synonyme de « zob » dans le langage familier de nombreux pays du Proche-Orient. 

Les médias arabophones, obligés de s'adapter

Le casse-tête a duré plusieurs heures pour de nombreux journalistes arabophones, qui ont du jongler avec la prononciation. Certains médias ont transcrit « Aro », ou ajouté un « H » aspiré au début de son nom, ou encore prononcé les deux consonnes muettes de la fin du nom. Afin de dissiper tout malentendu, le ministère français des Affaires étrangères a transmis à la presse une transcription officielle, retenant l'option de transcrire toutes les lettres de son nom comme si elles se prononçaient, y compris le L et le T.

N.B. : L'ambassadeur du Pakistan au Canada s'appelle bien Akbar Zeb !


La bande à Zobi…




Monsieur Jean Marc Ayrault
Présent !

Élu par la France, c'est moi l'président,
J'ai maintenant besoin d'un gouvernement,
Faut qu'je trie, qu'je vire, pas mal de demandes
Alors dites-moi, quels ministres prendre

Monsieur l'président, je vous réponds franchement

Je suis Maire de ville, et parlementaire
Je suis très ému, qu'à moi vous pensiez
J'ai jamais été dans un ministère
J'vous laisse volontiers faire c'que vous voudrez

Z'avez point d'charisme, vous s'rez premier ministre !

Monsieur Pierre Moscovici
Présent !
J'avais cru comprendre, aux informations
Qu'vous étiez copain avec l'autre cochon
Puis-je être certain que vous m'serez fidèle
Sinon j'vous envoie nettoyer l'sofitel

Votre majesté, c'est pas la vérité
J'connais pas ce type, c'est rien qu'une merde
Et depuis toujours je ne crois qu'en vous
Mais nous socialistes on est solidaires
Faudra s'cotiser car ça lui coûte beaucoup

Très grande clairvoyance, vous serez aux finances !

On est pas des imbéciles, on est pas tous des cochons,
A l'hôtel Maton, à l'hôtel Mati, à l'hôtel Matignon.

Ministrable Fabius !
Présent !
Vous m'avez traité de petit cochon rose,
De petit gouflu et de gros bouffi,
Désirez vous donc ajouter quelque chose
Dois-je vous exiler ou bien faire fî !

Mais non cher ami, on s'est fort mal compris !
Y'a vraiment qu'en France que les journalistes
Déforment les propos que j'aurais tenus
Jn'ai fais qu'des éloges, d'ailleurs voici la liste
D'Hambourg à Pékin et même à l'ONU

Z'êtes un vrai laquet, z'irez au quai d'Orsay !

On est pas des imbéciles, même si on s'traite de croupions,
A l'hôtel Maton à l'hôtel Mati, à l'hôtel Matignon

Madame Fili petite ....
(Monsieur le président, c'est Filipeti, elle est d'une famille pauvre elle a fait des études ...)
Oh ba foutez la à la culture !

Madame Tobira !
Présente !
Il me faut des femmes pour la parité
Quelque soit l'degré d'leur incompétence
Une loi porte votre nom même si elle est ratée
J'ai jamais compris quel était son sens

Monsieur l'président ! Je vous l'dit d'but en blanc !
Mes ancêtres gaulois ont conquis la Guyane
Et moi je défends mon département
J'réclame la justice et l'indépendance
Il me faut un poste au gouvernement

Je suis pas l'hospice, jvous met à la justice

On est pas des imbéciles, on renvoie pas les troufions
A l'hotel maton, a l'hotel Matignon

Maréchal des logis chefs Montebourg
(bon appelez l'rigolo d'service)
Au rapport !
J'ai pensé à vous pour un truc exotique
Un poste qui en jette et qui sert à rien
Vous pourrez bavasser, il faut qu'ce soit lyrique
Avec des mots creux, ça vous ira bien.
Merci président j'n'en demandai pas tant !

J'suis un peu déçu, j'aurais voulu la guerre
J'ai pas d'conviction mais de l'ambition
J'en ai rien a foutre de mes congénères
Tout ce qui compte pour moi c'est d'être le patron !

Z'êtes inoffensif ... Redressement productif
(unh ? c'est quoi ça président ?
On s'en fout faut le caser il nous fera plus chier)

Cécile Duflot !
Présente !
Vous l'autre écolo, vous manquez pas d'culot,
V'nir à l'Elysée aussi mal sapée
Vous avez gâché notre jolie photo
On voit que votre, jean taillé en V.

Monsieur l'président, soyez pas si méchant.
Je suis pas comme l'autre, j'ai des convictions,
Les deux pieds sur terre et le jean bien rempli
Ca correspond bien à ma nouvelle fonction
J'ai des bases solides et des fondations.

M'avez convaincu mais cachez mieux votre .... (shut)

(bas) On est pas d'imbéciles, mais on aime bien les camions
Al'hotel mati, a l'hotel maton, a l'hotel matignon

Madame.... ... Ségolène ... Ah non !!!

Si !!!! Reviens !!! François !!!!
Jveux un poste ! Pense aux enfants !


Le nouveau Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, me fait un peu mal au cœur

mardi 15 mai 2012

Les Hyènes... de l'hallali à la curée…

Dominique… ou Biquette, ça aurait quand même été plus bandant que Duflan… triste jour !

La République, une escroquerie bicentenaire...

« Les principes de 1789 ruinent les notions fondamentales des droits et de la justice, méconnaissant la loi divine qui détermine le bien et le mal. »
Mgr Marcel Lefebvre, préface au livre de Jean Ousset "Pour qu’Il règne", 1956



Franc-Maçonnerie, la religion de la République

Depuis le temps qu’on l’évoque à la une des news magazines, l’influence des Francs-Maçons passerait presque pour un bon vieux folklore complotiste. Pas pour Alain Soral, qui affirme que la France est sous contrôle maçonnique total.

"La Franc-Maçonnerie est le clergé occulte de la République", assure-t-il. "La France c’est 40 000 vénérables et 150 000 frères, et pas du tout les citoyens qui finalement sont des vaches qui regardent passer des trains".

Et si la "maçonnerie 3e République" tend à disparaître, c’est selon Soral au profit de "maçonneries mondialistes" telles que "le groupe de Bilderberg, la Trilatérale, la CFR" et autres émanations de la gouvernance mondiale qui tisse doucement sa toile.

samedi 12 mai 2012

Parade sur la Place Rouge ce 9 mai 2012, jour de la Victoire

Investiture d'un pingoin… adieu l'esthétique… et si tous les beaux gosses immigraient ?


« L'unique chose dont le monde n'aura jamais assez est l'exagération… »
« Ce que les autres te reprochent, cultive-le, c'est ce qui fait ta différence… »

"L'État français dirigé par un pingouin" : quelques jours avant le deuxième tour de l'élection présidentielle Mickaël Vendetta avait rendues publiques ses convictions politiques :
« Pour tous les anti sarko... moi j'ai un message à vous transmettre. Vous êtes des petits merdeux sans avenir et je suis bien au dessus de vous. Pendant que vous allez moisir en France moi je vais développer mon business aux États-Unis et ne plus donner un sou à l'État français dirigé par un pingouin si il est élu ».

jeudi 10 mai 2012

De la présidence du PS à celle de la France… promotion contestée par Maryse Joissains



Arc de Triomphe - 8 mai 2012 : ravivage de la Flamme, un garde-à-vous pas très respectueux pendant la sonnerie aux Morts !


Requête auprès du Conseil constitutionnel de Maryse Joissains

http://www.citylocalnews.com/aix/2012/05/09/aix-requete-conseil-constitutionnel-texte-joissains-hollande-sarkozy

Dans une requête adressée au Conseil Constitutionnel ce mercredi 9 mai Maryse Joissains-Masini, députée-maire de la ville d'Aix-en-Provence tente d’obtenir l'annulation de l'intégralité des opérations électorales de l’élection présidentielle ou à défaut, l'annulation du 2ème tour de scrutin.
Maryse Joissains-Masini motive sa décision par trois raisons
1. Le dépassement des comptes de campagne par Monsieur François Hollande.
2. La propagande abusive ayant entaché fortement l'équilibre du scrutin.
3. Une complicité d'infraction à la loi syndicale.
L’élue UMP souhaite que l'annulation de l'élection se fasse avant que « François Hollande soit investi car il aura alors une légitimité qui devra être respectée. »

"Le montant de toutes les émissions consacrées aux primaires socialistes doivent être intégrées dans le compte de campagne de François Hollande."

En introduction de la requête, la députée-maire de la Ville d'Aix-en-Provence explique que « Monsieur Hollande a largement dépassé son compte de campagne et le montant de ses dépenses devra être multiplié par cinq. Il est de notoriété publique, que le candidat[…] a commencé à faire campagne dans tout le pays, un an avant l'élection. Or, il était député et président d'un Conseil Général ; ce qui requiert un travail à plein temps. Par conséquent, seront réintégrés dans son compte de campagne, les émoluments perçus du fait de ses fonctions mais également les moyens utilisés et mis à sa disposition pour ce fonctionnement. »

Dans un même temps, Maryse Joissains-Masini explique que les primaires socialistes ont mobilisé les médias pendant plus de quatre mois, apportant au candidat socialiste les moyens des chaines publiques et privées. « Toutes les émissions consacrées aux primaires socialistes devront être financièrement établies par le CSA et leur montant sera intégré dans le compte de campagne de François Hollande. »

"Lynchage médiatique de Nicolas Sarkozy au profit du candidat socialiste"

Dans le texte adressé au Conseil Constitutionnel, la députée insiste sur le fait que François Hollande a bénéficié d’une « campagne médiatique sans précédant favorable à sa candidature, avec tous les jours des émissions organisées dans le seul but de le faire élire. Il y a eu l'utilisation de moyens alimentés par de l'argent public et des sociétés privées. Ces moyens ainsi utilisés doivent être intégrés au compte de campagne et faire l'objet d'une évaluation par le CSA. Les dépenses électorales qui devront être réintégrées, dépassent largement le montant des sommes autorisées par la loi. » Il s’agit là pour la député UMP d’une « rupture de l'égalité républicaine entre les candidats et d’une violation d'un principe constitutionnel. »

Maryse Joissains-Masini dénonce un « lynchage médiatique de Nicolas Sarkozy au profit du candidat socialiste. Il n'a échappé à personne qu'un antisarkozysme primaire, mais efficace, a été diffusé jour après jour par les médias. L'année précédant la campagne a vu se manifester un déchainement médiatique haineux, de nature à mettre en danger la vie du Président ainsi que celle de sa famille, mais également d'entamer sa crédibilité et par conséquent celle de la France. […] Le dénigrement de Nicolas Sarkozy s'est transformé en un harcèlement insupportable, jour près jour. Une campagne malsaine pour une élection qui montre à l'évidence que sans le secours des médias, le résultat aurait dû être différent. »

"La liberté est un bien très fragile et j'aurais fait mon devoir"

Enfin pour conclure, Maryse Joissains-Masini affirme que François Hollande a accepté l'illégalité du soutien du secrétaire général de la CGT et de ses troupes, se rendant ainsi complice d'une violation de la loi de 1884 sur les syndicats, qui prohibe l'engagement politique de ces derniers.

L’élue termine sa lettre en dévoilant que même si elle a peu d'espoir dans la décision finale, elle se devait « en mon âme et conscience, témoigner pour l'histoire de mon pays ; en effet, la liberté est un bien très fragile et j'aurais fait mon devoir en m'exposant comme je suis tenue de le faire pour défendre une certaine conception de la France. »


Selon Maryse Joissains, députée-maire d'Aix-en-Provence : "François Hollande est illégitime"

http://www.citylocalnews.com/aix/2012/05/07/maryse-joissain-francois-hollande-est-illegitime

La députée-maire d'Aix-en-Provence est revenue à chaud et sans langue de bois sur l'élection de François Hollande à la tête de l'État le 6 mai 2012. Un président qu'elle juge "illégitime" "ridicule" l'assimilant même à un "danger pour la République". Entouré d'une "bande de rigolos" le nouveau pensionnaire de l'Élysée n'est pas "physiquement" apte à diriger le pays. Maryse Joissains prévient, elle a "la rage" et attend désormais de "raser gratis".  Sa ville fera dans la résistance à l'image d'un "village gaulois".

Très remontée, la députée-maire d'Aix-en-Provence a tenu un discours musclé à l'encontre de François Hollande quelques minutes seulement après son élection à la tête de l'État le 6 mai 2012. Voici un aperçu des propos tenus par Maryse Joissains à l'hôtel de ville :



"S'il y a un gagnant, c'est bien Nicolas Sarkozy, parce que s'imposer comme il l'a fait après la campagne de salissure, après les tombeaux d'ordures qu'il a pris sur la figure tous les jours, je pense que c'est lui qui a gagné la compétition."
"S'il y a un gagnant, c'est bien Nicolas Sarkozy, parce que s'imposer comme il l'a fait après la campagne de salissure, après les tombeaux d'ordures qu'il a pris sur la figure tous les jours, je pense que c'est lui qui a gagné la compétition."
"À Aix-en-Provence, nous avons gagné. M.Sarkozy arrive en premier. J'ai tendance à penser qu'à Aix-en-Provence, on est plus intelligent qu'ailleurs.
"Même si M. Hollande est proclamé président de la République, je ne pense pas qu'il soit légitime, parce qu'il y arrive après un combat anti-démocratique comme on ne l’a jamais vu dans ce pays."
"J'espère que la jeunesse de ce pays ne va pas pâtir dans les années à venir de la bande de rigolos qui va s'emparer des commandes. Pour autant, je n’espère quand même pas que mon pays se casse la figure. Je pense que Nicolas Sarkozy pourrait servir de recours dans pas si longtemps que ça."
"François Hollande est un danger pour la République. Cet homme n'a jamais fait la démonstration qu'il ait fait quelque chose dans sa vie. Je ne le crois pas compétent, ni capable. En tout cas physiquement. Il ne donnera pas l'image d'un président de la République. J'aurais aimé d'un président qu'il ait plus de prestance et pas qu'il agite ses petits bras comme il le fait dans tous ses meetings parce que ça me paraît extrêmement ridicule."
"Il va y avoir le quatrième tour, celui des promesses qui ne seront pas tenues, parce qu'elles ne pourront pas l'être. Ce sera la faute à qui ? Les socialistes ont toujours dit : "responsables, mais pas coupables." Vous vous rappelez dans l'affaire du sang contaminé où il y a eu des centaines de milliers de morts ? On n’en a pas parlé, on ne l'évoque plus."
"Les médias n'ont pas fait le bilan (de Nicolas Sarkozy). Ils avaient trop peur que M. Hollande soit rétamé complètement. Maintenant, j'attends avec tranquillité, bonheur. À partir de demain, on va raser gratis."
"Je pense que M.Hollande ne méritait pas d'être président de la République française. Je suis colère. Je ne suis pas sereine du tout. Il n'y a eu que de l'anti-sarkozysme. On est en train d'être ridicule dans le monde entier."
"J'ai le mord aux dents, j'ai la rage au ventre et je ne vais pas laisser tomber. Je ne vais pas faire les discours conventionnels, conventionnés : "je lui souhaite bonne chance..." Rien du tout, on est dans le combat."
"Quand il y a les socialistes et que vous la ramenez, vous avez le droit à tout : contrôles fiscaux… Je m'attends à tout. Mais j'ai toujours combattu. Je suis en rage vous ne pouvez pas imaginer."
"Ce type-là ne mérite pas d'être où il est. Point barre. Il a été puissamment aidé par un état tout entier. Même les syndicats s'y sont mis. Heureusement, parce qu'il est passé à un petit point et ça ressemble à ses petits bras. Je ne l'aime pas, je le dis, je vais le répéter, et je vais affirmer et confirmer. Ce sera le village gaulois."

Références :

Maryse Joissains : "François Hollande est illégitime" (+ vidéo)

L'intégralité de la requête au Conseil constitutionnel de Maryse Joissains

Maryse Joissains dénonce une élection de République bananière (+ vidéo)

Les trois conseils de Mickael Vendetta pour que François Hollande adopte la "bogossitude" (+ vidéo)


"L'État français dirigé par un pingouin"  : Quelques jours avant le deuxième tour de l'élection présidentielle Mickael Vendetta avait rendu public ses convictions politiques :
« Pour tous les anti sarko... moi j'ai un message à vous transmettre. Vous êtes des petits merdeux sans avenir et je suis bien au dessus de vous. Pendant que vous allez moisir en France moi je vais développer mon business aux États-Unis et ne plus donner un sou à l'État français dirigé par un pingouin si il est élu ».